Communiqué de la préfecture de l'Ain

L’hiver et le début du printemps ont été particulièrement secs dans le département de l'Ain. Les débits des cours d’eau sont en dessous des moyennes saisonnières et la faible pluviométrie hivernale n'a pas permis de réalimenter les sources. 
Concernant les eaux souterraines, les nappes ne se sont pas rechargés comme attendu au cours de l’automne et de l’hiver. La tendance depuis plusieurs mois est à la baisse. Aussi, les nappes de l’ensemble des masses d'eau du département sont à un niveau inférieur au seuil de vigilance.
Pour l'ensemble de ces raisons, un arrêté préfectoral place le département de l'Ain en situation de vigilance sécheresse. Cette situation ne se traduit pas, à ce stade, par des restrictions particulières sur les usages de l’eau mais doit inciter chacun à une gestion la plus économe possible de la ressource.
Aussi, il est demandé à chacun (particulier, collectivité, acteur économique) d’économiser sa consommation d’eau (remplissage des piscines, arrosage, bains, lavages divers…), que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, dans les nappes ou à partir des réseaux de distribution d’eau publics, et cela sur l’ensemble du département.
Chaque citoyen se doit d’être vigilant et de faire preuve de civisme pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau, bien précieux pour tous les usagers.

Aller au haut